• Mes mots sont les fleurs de ton silence, Antoine Paje

    Mes mots sont les fleurs de ton silence, Antoine Paje

     

    J’avais beaucoup apprécié le premier roman d’Antoine Paje et lorsque j’ai découvert celui-ci j’ai de suite été tentée de le découvrir, ainsi je souhaite remercier chaleureusement Fleuve Éditions et le Forum Mort Sure pour m’avoir permis de redécouvrir la plume de l’auteur.

    Arnaud a tout pour être heureux, il dirige une entreprise, a beaucoup d’argent, une femme aimante et des enfants sages et travailleurs, mais Arnaud est un homme odieux qui ne se soucie que de sa petite personne et trompe sa femme à tout va, jusqu’à cet accident de voiture qui le plonge dans un coma pas si profond que ça… En effet, Arnaud entend tout et ne peut qu’assister impuissant au défilé de ses proches à son chevet. Au fil des jours Arnaud apprend de nouvelles choses, chacun « vide son sac » en pensant que celui-ci n’entend rien, et pourtant…

    Arnaud est un personnage qu’on déteste d’emblée, il est agacé par ses enfants, ne regarde même plus sa femme et la trompe sans vergogne. C’est un homme sexiste et très égoïste.

    Au contraire, Hélène, sa femme, est une personne qu’on apprécie, une femme courageuse  et très forte, qu’on prend en sympathie et qui même parfois nous fait de la peine.

    Lorsqu’Arnaud reste « bloqué » dans son pseudo-coma, il se rend compte de beaucoup de choses et finit par réfléchir à sa vie et à son comportement antérieur, c’est un cas de figure qu’on connait trop bien, les gens changent lorsqu’ils apprennent ce que les autres pensent d’eux. On découvre alors deux points de vue différents sur chacun des personnages, le point de vu du Arnaud odieux, et celui du Arnaud piégé dans un coma où ses oreilles sont maîtresses.

    Certains passages de ce roman sont parfois très longs, j’ai parfois eu du mal à rester concentrée, mais cela reste tout de même une belle histoire.

    L’auteur a toujours cette belle plume et cet esprit moralisateur sur le sujet qu’il aborde, c’est un style que j’apprécie tout particulièrement.

    Il me reste un titre de l’auteur à découvrir, je ne me ferais pas prier car les œuvres d’Antoine Paje sont de très bonnes lectures que je recommande.


    votre commentaire
  • Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers, Benjamin Alire Saenz

    Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers, Benjamin Alire Saenz

    J’entendais parler de ce roman partout depuis sa sortie en VO et avec sa superbe couverture et les avis très positifs de nombreux lecteurs il m’a tout de suite intrigué et je n’ai pas pu m’empêcher de l’acheter le jour de sa sortie et le lire dans la foulée.

    Aristote, alias Ari, est un garçon de 15ans, adolescent en colère, seul, un peu perdu et qui en veut à tout le monde. Il ne connaît rien de son frère ainé qui est en prison, son père revient de la guerre du Vietnam et à un peu de mal à être un père attentionné.

    Un jour alors qu’il se rend à la piscine, Ari rencontre Dante, un jeune homme de son âge mais qui lui est totalement opposé.

    Dante est drôle, sur de lui, extraverti mais comme tout les adolescents il se cherche un peu également. Ainsi les deux garçons vont se lier d’une grande amitié, grandir ensemble, et découvrir leur identité en traversant l’adolescence.

    Je suis très contente que les Éditions Pocket Jeunesse aient gardé la couverture VO car elle est vraiment très jolie et j’ai passé un excellent moment avec ce roman, c’est un réel coup de cœur. Lorsque vous ouvrirez ce livre vous ne pourrez plus le refermer avant de l’avoir terminé, il est vraiment exceptionnel.

    Les deux adolescents sont tout à fait opposés mais sont très attachants, avec chacun un fort caractère très différent, ils créent une magnifique relation qu’il faut suivre du début à la fin même si on se doute de comment se termine l’histoire.

    C’est une belle leçon de vie, Ari et Dante découvrent à proprement parlé mais aussi au sens figuré les secrets de l’univers, les secrets de la vie humaine, les émotions et les sentiments qu’on peut ressentir dans diverses situations dans sa vie d’adolescent.

    Le récit démarre avec un été où Ari et Dante se rencontrent, puis l’année scolaire d’Ari sans Dante parti dans un autre état à cause d’une mutation de son père, puis de nouveau un été ensemble. Durant ces périodes les deux jeunes hommes expérimentent les choses de la vie afin de trouver leur identité comme tout adolescent (l’alcool, la drogue, les histoires d’amour…).

    C’est un roman trop court à mon goût mais les chapitres sont extra courts ce qui rythme d’autant plus le roman. En tout cas c’est un véritable voyage à travers l’univers, avec une écriture très entrainante qui va au but avec des mots justes.  Dès les premières phrases j’ai été entrainée par la plume de l’auteur qui est magnifique et très poétique.

    Je suis super contente d’avoir découvert cette histoire extrêmement touchante que je recommande à tous, c’est une belle leçon de vie qu’on ne peut pas manquer et qu’on peut lire et apprécier à tout âge !

     


    2 commentaires
  • Danse noire, Nancy Huston

    Danse noire, Nancy Huston



    Concernant ce roman, j'aimerais remercier PriceMinister et sa rentrée littéraire 2013 pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce livre. Malheureusement je n'ai pas su adhérer a cette lecture, et cela pour plusieurs points.
     
    J'ai d'abord craqué sur ce roman à cause de son résumé, il promettait un roman fort émouvant, et puis en fait non.
     
    Comme à mon habitude je n'ai pas réussi à adhérer au fait de changer de personnage à tout bout de champ, un coup l'un un coup l'autre, puis encore l'un et re l'autre, c'est toujours un point dans les livres qui en règle générale est un point très négatif pour moi et ce fut encore le cas. Ensuite je m'attendais à un roman plein d'émotions, et quelque chose est venu gâcher cette émotion et ce côté émouvant que j'attendais tant, ce sont les passages cinématographiques. J'aime regarder de bons films emmitouflée sous la couette, mais avoir un livre écrit comme un manuscrit de cinéma avec les passages descriptifs de la scène non ca ne me convient pas.
    Sans compter le fait que je n'aime pas trop les changements entre les personnages, c'est vraiment le point qui m'a le plus embêté durant ma lecture car c'était froid, vide, je n'ai ressenti aucune émotion, juste l'impression de lire quelque chose de fade, sans intérêt.
     
    Un autre point qui m'a fortement déplu ce sont les passages en anglais. J'ai horreur de l'anglais et je n'y comprends absolument rien donc j'ai lu très en diagonale ces passages, de ce fait cela gâche une partie du roman et surtout je crois que chaque lecteur se demande pourquoi ils ne sont pas traduits.
     
    J'ai eu également du mal à adhérer au style de l'auteur. Je ne connaissais absolument pas Nancy Huston, mais son style d'écriture très familier, voir vulgaire dans ce roman n'ont pas su m'accrocher.
     
    Cependant, malgré pas mal de points pour ma part négatifs, j'ai quand même trouvé du positif à ce roman (comme dans la majorité les romans ont du bon et du moins bon), j'ai apprécié la diversité des paysages entre l'Irlande, le Canada (que j'aimerais énormément visiter) et le Brésil. On remarque en tant que lecteur, que Nancy Huston a recherché son roman, ses emplacements, ses pays par rapport à l'histoire, et c'est plaisant de voyager ainsi d'un bout à l'autre des continents.
     
    En bref, je ne m'attendais juste pas à ce genre de lecture en lisant le résumé.
     
    En résumé, c'est tout de même une petite déception pour ma part, j'aurais aimé ressentir plus d'émotions avec Milo, et réussir à m'attacher beaucoup plus à lui et surtout pas a travers un écrit cinématographique en vue de faire un film sur sa mort.
     
    Pour finir, je n'aime pas donner de note à mes lectures car chaque avis est subjectif, mais je dirais qu'il faut beaucoup de courage et d'imagination pour écrire un livre. C'est une chose que je n'arrive pas à faire moi-même, c'est un voyage périlleux pour un auteur et de plus les gouts et les couleurs ne se discutent pas. Certains lecteurs aimeront ce livre, d'autres pas, c'est comme ça pour chaque livre, mais il a fallu a l'auteur du courage pour l'écrire donc je lui attribue la note de 10/20, car pour moi lorsqu'un avis est subjectif, il ne peut pas mériter une note sous la moyenne.
    Encore un grand merci malgré tout pour cette découverte et peut-être que j'apprécierais un autre roman de cette auteur !
     
     
    Danse noire, Nancy Huston

    1 commentaire
  • Zu, Jacques Vialat

    Zu, Jacques Vialat

    J'avais envie de lire ce roman depuis un moment et je ne sais pas pourquoi je ne l'ai pas fait avant ! C'est un livre très court qui se lit en moins d'une heure et qui ne comporte que quelques phrases par page.
     
    Ce roman raconte l'histoire très touchante d'un petit garçon qui souffre de la mort de son meilleur ami Camille.
     
    L'écriture de l'auteur est fluide et provoque de grandes émotions durant la lecture. L'histoire de ce petit garçon rappelle des souvenirs d'enfance et fait parfois sourire même si la cause de l'histoire n'est pas joyeuse.
     
    On comprend le ressenti de ce petit garçon et surtout son comportement car il ne comprend pas très bien la mort de son meilleur ami ou alors ne veut pas l'accepter.
     
    J'ai trouvé ce roman bien tourné car ce genre d’événement arrive malheureusement de plus en plus souvent.
     
    C'est une lecture très émouvante, la fin m'a même fait pleurer même si on se doute bien de la chute. C'est un roman qui procure beaucoup d'émotions et j'en recommande la lecture car il est tout petit.

    28 commentaires
  • Un livre, un arbre et des emmerdes, Julien Simonet

    Un livre, un arbre et des emmerdes, Julien Simonet

     
    Je suis ravie d'avoir pu découvrir un nouvel auteur car ce livre est le premier récit de Julien Simonet. Je remercie donc grandement les Éditions Scrinéo ainsi que le Forum Livraddict pour cette opportunité.
     
    D'emblée c'est le résumé qui m'a intrigué, un livre qui parle de l'édition et autre il fallait absolument que je tente l'expérience car c'est un sujet qu'on aborde peu.
     
    Ce livre ne comporte pas de chapitres, la narration est alternée entre Juliette et Axel. Axel, le personnage principal si on veut, a décidé d'écrire un livre. Il a une femme, Natasha avec qui ça ne va plus trop, et un enfant. Juliette quant à elle vient de se faire plaquer après dix ans de relation et désire plus que tout avoir un enfant.
     
    Au début j'ai cru qu'il y allait avoir une romance, et puis non, les sujets traités dans ce roman prennent beaucoup plus de place que la romance. C'est un récit touchant qui parle des enfants, aussi bien les problèmes de garde lorsque les parents se séparent ou le désir d'en avoir pour d'autres, mais également des difficultés pour les nouveaux auteurs d'écrire un livre et de réussir à le faire publier dans de bonnes conditions.
     
    C'est une histoire très intéressante et originale qui m'a beaucoup touchée. La plume de l'auteur est simple et très prenante. Le fait d'avoir le point de vue des deux personnages les plus importants du roman nous permet de beaucoup plus nous attacher à eux, d'en apprendre davantage et même parfois de s'identifier à eux.
     
    J'ai beaucoup apprécié Juliette, extrêmement malheureuse suite à sa séparation elle sait pourtant rester forte et prendre sa vie en main pour retourner sur le droit chemin. Quant à Axel j'ai eu beaucoup de mal à le cerner, il est déterminé et très sur de lui mais il n'a d'yeux que pour son roman et en oublie qu'il a la chance d'avoir une famille et un enfant sur qui veiller.
     
    En bref, j'ai passé un très bon moment avec ce roman, c'est une histoire très touchante et originale que nous propose l'auteur, c'est très prometteur et je n'hésiterais pas à retenter l'expérience avec plaisir.

     


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique